Procrastination: Pourquoi ?

Procrastination ? (du latin pro, qui signifie « pour » et crastinus qui signifie « ajournement ou le lendemain ») Tendance compulsive à remettre systématiquement au lendemain certaines actions. Le retardataire chronique est incapable de se mettre au travail, surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate. Ce défaut est devenu sport national, dans lequel nous excellons tous plus ou moins, quel que soit notre âge, notre culture,… Toutefois, être un procrastinateur ne signifie pas ne rien faire, que du contraire. Le sujet peut être pris d’une véritable frénésie d’activités (faire les courses, entamer un grand ménage, se lancer dans du bricolage, prendre des nouvelles de sa vieille tante, se couper les ongles, effectuer des mises à jour sur son ordinateur, etc.), tant que celles-ci ne possèdent aucun rapport avec la tâche problématique.

La procrastination nous gâche la vie et nous enferme dans un paradoxe : penser tout le temps à ce que l’on doit faire, sans trouver la « force » pour s’y résoudre.

Quelles pourraient en être les causes ?

  • Il y a toujours quelque chose pour vous distraire

Et visiblement, la technologie se mettrait de plus en plus au service de nos viles pulsions “procrastinatrices”. C’est en tous cas ce que pense le psychologue canadien Piers Steel – qui mena six années durant une étude sur le sujet – pour qui ce fléau prendrait de l’ampleur, nous rendant sans cesse plus gros, plus bêtes et impuissants, à coups de télévision, d’iPad, de jeux vidéos ou de DVD’s. De 5% d’Américains se disant ouvertement procrastinateur en 1978, on est passé à 30% actuellement. Il ne vous reste donc plus qu’à vous éloigner de la tehnologie, puisqu’elle nous distrait et nous empêche d’être efficace.

  • Parce que certaines choses n’ont pas tellement d’importance

Il y aurait bonne et mauvaise procrastination selon le blogueur Paul Graham, qui affirme que la majorité des actions que l’on remet à plus tard sont dénuées d’importance. Dans ce cas, la procrastination serait bonne si elle est profit de tâches primordiales. Paul Graham ajoute que les personnes sachant remettre ces petites tâches à plus tard sont celles qui réussissent le mieux.

  • Parce que vous pensez que les petites choses peuvent se régler en une minute

Mais ouiiii, pourquoi s’inquiéter? Toutes ces corvées sans cesse reportées, c’est l’histoire de cinq minutes maximum puisqu’il s’agit souvent de tâches moins importantes, vous pourrez vous en occuper au dernier moment. Néanmoins, nous saurions tous et toutes de piètres évaluateurs de l’espace-temps. La durée, c’est là que le bât blesse, comme le démontre une étude effectuée par le ministère américain du travail. Elle pointe “l’erreur de planification” qui fait que, finalement, les choses ne sont pas faites car nous n’avons simplement plus le temps.

  • Parce que vous êtes tout simplement né comme ça

Une autre étude, publiée les pages du réputé Journal of Clinical and Experimental Neuropsychology, tente quant à elle de prouver que les procrastinateurs, toujours plus nombreux, seraient en outre sujets à des problèmes de self-control, d’entrain et de concentration. Une déficience congénitale située au niveau du cerveau en général, et au creux du cortex pré-frontal en particulier. Chers procrastinateurs, vous avez désormais une excuse d’ordre biologique.

  • Parce que vous êtes un épicurien irrécupérable

L’homme veut du plaisir. Du plaisir rapide si possible. La femme aussi d’ailleurs. Du coup, l’un et l’autre reportent allègrement un plaisir différé pour une satisfaction immédiate. Explication du website américain Onlinecolleges:

Vous avez une soirée de libre, c’est tellement rare. Ce sera donc un gros pot de crème glacée, une longue cuillère, une couverture et un programme ciné. Deux options s’offrent à vous : une comédie qui ne paye pas de mine ou un chef d’œuvre du cinéma, un peu intellectuelle et qui fait bon de mentionner dans les diners. Réponse: ce sera quasiment chaque fois la comédie, même si elle n’est pas terrible. Car même quand il s’agit d’une activité agréable comme le visionnage d’un film, on veut prendre du plaisir tout de suite et ne pas devoir se concentrer.

  • Parce que vous manquez peut-être d’un peu de confiance en vous

Une équipe de chercheurs universitaires de Chicago a établi des liens entre procrastination et manque de confiance. Ceux qui doutent de leurs compétences auraient assez logiquement une propension à l’abandon, à la peur de rater ou au report puisque, de toutes façons, ils partiraient défaitistes, sûrs d’échouer. Joseph Ferrari, chef du projet, a théorisé la chose: “Il ne s’agit pas ici de mauvaise gestion du temps. Dire à un procrastinateur chronique de faire quelque, c’est un peu comme demander à un dépressif d’avoir le moral.”

La revue British Journal of Educational Psychology est allée dans le même sens, prouvant cette théorie grâce à l’exemple de l’étudiant tellement anxieux qu’il reporte sans cesse ses révisions et entre dans un cercle vicieux en remettant les choses les plus dures à plus tard pour ne finalement pas les compléter.

  • Parce que vous comptez trop sur les autres

Ultime point de cette énumération non-exhaustive, la fâcheuse tendance à nous reposer sur les autres, à défaut de lauriers. Chacun de nous espère ou imagine en effet pouvoir bénéficier d’un coup de main dans les instants critiques, pour avancer dans ses projets. Ou du moins d’un soutien moral “déculpabilisateur”. <c’est une erreur dixit le Wall Street Journal. Une étude publiée par le quotidien en 2011 affirme que ladite personne vous ralentira plus que probablement. En temporisant, vous répétant que “tout ira bien”, finalement vous ne faites rien. C’est malin.

Comment vaincre la procrastination ?

  • Principe du bâton et de la carotte

En vous auto-octroyant des petites récompenses à la fin d’une tâche accomplie, la motivation croît. De plus, la récompense est plus belle lorsqu’elle est accompagnée du sentiment de satisfaction du travail accompli.

  • Organisation du temps

En créant des plannings, vous fonctionnez comme des machines. Or, pour une machine, que la tâche soit complexe ou non, elle doit être accomplie. Il serait même plus efficace de placer les activités plus contraignantes en priorité.

  • Lutter contre les distractions

La technologie nous distrait de nos priorités. S’en éloigner nous permet de mieux nous concentrer sur les tâches à accomplir.

  • Diviser les tâches

La procrastination peut être expliquée par le découragement face à l’ampleur de la tâche. Or, la diviser permet de rendre le travail moins décourageant. Il est même intéressant de garder un créneau tous les jours pour accomplir tous les petits travaux.

  • Ne pas faire que ça

Une autre idée est d’alterner une grosse activité avec des petites tâches qui ne doivent pas être inutiles et peuvent très bien être constructives. En effet, se concentrer sur ces autres travaux permet de prendre du recul sur ce qui nous occupait auparavant et d’y retourner avec un point de vue neuf.

  • Ne pas être trop perfectionniste

Il ne faut pas être trop dur avec soi-même, quelques imperfections sont autorisées. Un travail ne peut pas être parfait dès le début et on peut revenir sur ses erreurs un peu plus tard.

(Sources : The Huffington Post & La Libre)

Advertisements
Tagged with: , ,
Posted in Society
8 comments on “Procrastination: Pourquoi ?
  1. […] of us are used to procrastinate and/or to postpone an difficult conversation, an action that could generate unpleasant feelings, […]

  2. Hey there would you mind letting me know which hosting company you’re working with? I’ve loaded your blog in 3 different browsers and I must say this blog loads a lot faster then most. Can you suggest a good internet hosting provider at a honest price? Kudos, I appreciate it!

    • mmdbb says:

      Hum…In fact, I’ve no idea. Up to now, it’s a free wordpress theme so I guess that it’s hosted by wordpress (& so limited capacity). Depending on its success, I’ll maybe have to find a hosting company in order to have an unlimited capacity.

  3. My Homepage says:

    … [Trackback]

    […] Find More Informations here: curiousmindsparklinglife.wordpress.com/2013/05/05/procrastination-pourquoi/ […]

  4. Hey! Would you mind if I share your blog with my myspace group? There’s a lot of folks that I think would really appreciate your content. Please let me know. Cheers

  5. Interesting blog! Is your theme custom made or did you download it from somewhere? A theme like yours with a few simple tweeks would really make my blog stand out. Please let me know where you got your theme. With thanks

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: